Autonomisation de la femme rurale : accompagnement dans la culture de 2 hectares de piment dans la région du centre-Cameroun

Ce projet est porté par une maman seule sans revenus et ses trois filles âgées de 9 ans (triplés) à qui la vie n’a pas souri jusqu’à ce jour.

Diplômé d’université, la vie de Nat bascule quand elle perd son père. S’enchaînent alors des épreuves plus difficiles les unes que les autres après avoir également donné naissance à ses trois filles.

Sans travail et sans aucune aide familiale, elle décide alors de quitter la ville et de s’installer dans son village près de Yaoundé pour assurer au moins un repas par jour à ses filles grâce au travail de la terre et la vente du bois ramassé en brousse par ses filles après les journées d’école. Le souhait de cette maman est de pouvoir assurer au moins un repas décent par jour à ses filles et pouvoir à tous leurs besoins de scolarité.

Disposant de 2 hectares de terres cultivables à proximité d’une rivière, elle s’est donc investie depuis quelques mois dans la préparation d’une pépinière de cultures et notamment les plants de piment dont 80% ont été perdus avec l’avènement de la sècheresse et les difficultés d’arrosage posées par les difficultés de ravitaillement en eau.

Objectif 

Récolter la somme nécessaire qui va lui permettre d’acquérir le matériel indispensable pour l’entretien de sa pépinière puis l’irrigation de ses cultures une fois mises en terre et à savoir : une motopompe, un atomiseur et des tuyaux pour la réalisation d’un petit réseau de distribution de l’eau tirée de la rivière.

Montant : 600 000 FCFA